article abonné offert

Il sème des cailloux un peu partout

Il sème des cailloux un peu partout

Trois jours durant, Bruno Raymond a débité ses « cailloux » en fines tranches pour les faire déguster aux visiteurs.

éda

Cette maxime (qui dut être édictée, naguère, par un vénérable chef de tribu, en Gaule ou quelqu’autre endroit sympathique) est toujours de mise : «N’oubliez pas, de temps à autre, de mettre un peu de solide dans le liquide.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 64 des 329 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?