article abonné offert

Division 1 régionale dames

Namur 2 – Charleroi 0

Comme d’habitude, le pressing fleurusien met les Natoyennes en difficulté. Elles sont obligées de temporiser le jeu mais manquent de réussite offensive (8-12 à la 9e ). Fleurus est plus mobile et peut compter sur Pona à la distribution, qui facilite le jeu de ses équipières.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 46 des 245 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?