pro league 14e journée

Les Carolos reperdent leurs pénates

Les Carolos reperdent leurs pénates

Charleroi et Badibanga sont apparus trop petits face à l’efficacité et la sérénité lokerenoises.

Belga

Charleroi   0Lokeren   2

Assistance : 5 183.

Arbitre : M. Lardot.

Cartes jaunes : Patosi, Satli.

Buts : Partosi (0-1, 32e ), Mil. Maric (0-2, 82e ).

CHARLEROI : Mandanda, Ohayon (79e Bopp), Bojovic, Satli, N’Ganga, Badibanga, Kumedor, Diandy (70e Gnohéré), Kaya, Milicievic (15e Kage), Rossini.

LOKEREN : Copa, Galitsios, Mij. Maric, Taravel, De Bock, Saglik (74e Mokulu), Persoons, Overmeire, Leko (68e Mil. Maric), Patosi (79e Patosi), Harbaoui.

Les Carolos, qui affichent le pire bilan de l’élite à domicile (4 points), sont encore bien trop tendres pour réellement bousculer la force tranquille d’une équipe comme Lokeren. À plus forte raison quand ils laissent filer la première demi-heure… et le remuant Patosi vers leur but. Les Zèbres de Yannick Ferrera ont eu le mérite, après le but du Sud-Africain, d’avoir lancé une vraie course-poursuite. Vaine, par manque de précision. «Et d’efficacité, surtout Nous avons eu trois très grosses occasions, regrette l’entraîneur de Charleroi.(NDLR : deux via Badibanga, une via Rossini) Sans pouvoir en profiter. Notre adversaire, par contre, a exploité notre seule approximation défensive en première période, quand Bojovic a laissé un peu trop de champs à Patosi. Nous étions certes trop bas, aussi parce que nous ne voulons pas nous jeter n’importe comment vers l’avant et nous avons produit trop peu de jeu, mais nous étions bien en place

Déplacement critique à Beveren

Bien en place, le Sporting Charleroi ne l’est plus vraiment au classement. S’il reste 13e et que le Lierse ainsi que le Cercle n’ont pas plus avancé que lui ce week-end, il est désormais sous la menace de Waasland-Beveren. Ce dernier, vainqueur d’un pauvre Beerschot samedi soir, est revenu à trois unités. Et, surtout, le Freethiel accueillera les Carolos samedi prochain, pour un match qui pourrait donner le ton du début du second tour.

Tirer un bilanavant le second tour

Medhi Bayat, le directeur général du RCSC, lance un objectif très clair : « Ce sera un match à six points. Il ne tient donc qu’à nous de renvoyer Waasland à six longueurs». Après cette rencontre-là, qui marquera la fin de la phase aller de… la phase classique, il sera temps, pour l’administrateur-délégué de passer au premier gros bilan. «Au niveau des joueurs, mais aussi du staff», précise-t-il. Yannick Ferrera, qui a parfois l’impression qu’on oublie qu’il n’entraîne «que» Charleroi, dont l’unique souci est de ne pas finir au-delà de la 14e place, a de toute manière appris à vivre avec une épée de Damoclès, qu’elle soit fantasmée ou pas, au-dessus de la tête.

Mehdi Bayat : « Des renforts expérimentés en janvier »

En janvier, si le jeune coach est toujours en place au Mambour, il pourrait voir son noyau s’étoffer un peu. Car Medhi Bayat n’en fait pas un mystère : «Nous aimerions apporter un peu d’expérience dans chaque ligne. Et sans doute acquérir l’un ou l’autre jeune prometteur. Mais il faudra faire de la place dans le noyau».

Car la balance qualité/quantité doit être mieux équilibrée lorsqu’il ne restera que huit matches. Le maintien est aussi à ce prix-là.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 20 13 4 3 40/13 42
2 KRC Genk 20 11 4 5 43/25 38
3 Charleroi 20 10 7 3 32/25 33
4 OH Louvain 20 9 6 5 35/31 32
5 Anderlecht 21 8 5 8 30/25 32
6 Antwerp 20 9 7 4 33/30 31
7 Beerschot 20 9 8 3 41/42 30
8 Ostende 20 8 7 5 28/25 29
9 Courtrai 20 8 7 5 26/28 29
10 Standard 20 7 6 7 25/22 28
11 Zulte-Waregem 20 8 9 3 27/34 27
12 Eupen 21 6 6 9 26/33 27
13 La Gantoise 20 8 10 2 29/28 26
14 FC Malines 20 6 9 5 31/36 23
15 St-Trond 20 5 10 5 24/33 20
16 Cercle Bruges 20 6 13 1 27/36 19
17 Waasland-B. 20 5 11 4 26/42 19
18 Mouscron 20 4 11 5 16/31 17