article abonné offert

division 3 nationale

Un verdict indiscutable

L’an passé, Pierre-Yves Belli s’était fait rouler dans la farine par Strebelle, alors sous les couleurs de Flénu-Quaregnon. On attendait la réplique du joueur emblématique de l’US. Elle n’a pas eu lieu en raison d’une tenace gastro chopée la soirée précédente. Cela n’a pourtant pas porté à conséquence dans la mesure où il semble que cet intérieur aussi large que haut n’a semble-t-il été engagé par Courtrai que dans l’optique de contrer Pierrot. Et face aux autres grands formats flandriens, D’Ulisse a répondu présent. Le zone-press a fonctionné à merveille et les visiteurs ont lâché prise en fin de première mi-temps. Il est vrai que le danger venait de partout. Au repos, ils étaient déjà neuf à avoir scoré : 40-31. Les Mineurs reprenaient en creusant la même veine et les vingt points d’avance étaient atteints à 58-38. Jegou et Van Dam s’accrochaient : 63-48 à la 30e. Un nouveau coup de rein, principalement signé Lucas Bearzotti, amenait 84-56. Un festival visiteur aux 6m75 atténuait quelque peu la sécheresse des chiffres finaux. Il n’en reste pas moins que les Rouges ont montré un séduisant visage.Dom.A.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 10 des 50 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?