Cyclisme

Dopage: Carlos Barredo (ex-Quick.Step) trahi par son passeport biologique

Dopage: Carlos Barredo (ex-Quick.Step) trahi par son passeport biologique

-

Belga

Le coureur espagnol Carlos Barredo, accusé de dopage sur la base des anomalies constatées dans son passeport sanguin, va faire l’objet d’une procédure disciplinaire.

Comme le veut son réglement, l’Union cycliste internationale (UCI) a demandé à la fédération espagnole de mener cette procédure et sanctionner le coureur qui risque jusqu’à quatre ans de suspension.

L’équipe Rabobank avait révélé fin août que l’UCI avait demandé à son coureur d’expliquer les variations observées dans ses paramètres sanguins entre 2007 et 2011.

Agé de 31 ans, Barredo a couru pour Quick Step de 2007 à 2010 avant de rejoindre Rabobank en 2011. Il a notamment gagné la Clasica San Sebastian 2009 et une étape de la Vuelta l’année suivante.

Dans la foulée de l'annonce de la procédure disciplinaire, l'équipe Rabobank a décidé de suspendre son coureur espagnol. Le contrat de Barredo avec la formation néerlandaise du World Tour arrive à échéance dans quelques mois. Rabobank avit placé Barredo comme non-actif depuis le début de l'enquête en juillet, mais elle avait conservé sa confiance en l'Espagnol et l'avait aidé à se défendre face aux questions de l'UCI.

"Carlos Barredo a toujours démenti être impliqué dans une affaire de dopage ou s'être lui-même dopé, que ce soit préalablement à cette enquête ouverte par l'UCI ou depuis le début de cette procédure. Si il apparaît que ses déclarations étaient mensongères, l'équipe trouverait ça inacceptable", a déclaré la formation Rabobank ce jeudi dans un communiqué.

"Carlos Barredo est suspendu en attendant le traitement de l'affaire par la fédération espagnole et la décision de celle-ci. Son contrat se termine à la fin de l'année 2012." L'équipe a ajouté soutenir totalement le passeport biologique.