Médias

L’Avenir lance un magazine gratuit

Début 2013, un nouveau magazine va voir le jour en Wallonie. «Proximag» sera fort de 41 éditions et porté par «L’Avenir».

C’est une révolution dans le monde de l’édition. Et L’Avenir en est un des acteurs. Dès le début de l’année prochaine, un nouveau magazine va débouler dans toutes les boîtes aux lettres de Wallonie et de Bruxelles. Son nom? Proximag. Ce périodique gratuit fera la part belle à la vie et aux personnalités locales. Portraits, agenda, bonnes adresses, ce magazine se voudra utile et agréable, parfait complément de votre quotidien.

Une promesse de qualité

Cette initiative éditoriale est unique. Clairement frappé du sceau de qualité des Éditions de l’Avenir, Proximag répondra à des critères évidents de qualité et de contenu. Parmi les rubriques proposées, on retrouvera ainsi une question de société qui sera déclinée dans les 41 éditions locales du magazine. Les avis des habitants de la région seront confrontés à ceux de deux experts qui se poseront en défenseurs du «pour » ou du «contre ».

Le contenu se voudra positif, porteur de bonnes nouvelles. Il valorisera ceux qui veulent faire bouger la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il se voudra aussi épicurien en accordant une large place aux produits du terroir, aux bonnes tables et aux artisans du goût.

Déjà présenté à des groupes de lecteurs et d’annonceurs,

Proximag a reçu un bel accueil, mais aussi des remarques constructives qui permettront encore de faire évoluer cette nouvelle publication d’ici son premier numéro qui sortira au début du mois de janvier 2013.

Pour L’Avenir, ce nouveau magazine est important. Il va venir renforcer l’univers d’une marque qui s’est imposée en presse quotidienne, bien sûr, mais aussi sur internet depuis quelques années et plus récemment sur l’iPad et le mobile. Proximag est la preuve, une fois de plus, que L’Avenir entend bien renforcer sa position d’acteur incontournable dans le domaine des médias.

Un petit frère en Flandre

Proximag dont vous voyez la une ci-dessus sera imprimé en format A4, sur un papier de qualité. Il comprendra tout un volet dédié aux services, informations pratiques et petites annonces.

Dans le même temps, côté flamand, le journal Het Nieuwsblad va se lancer dans le même projet avec les mêmes échéances. Petite différence, de l’autre côté de la frontière linguistique, le magazine s’appellera Rondom. Cette double naissance, annoncée pour le début de l’année prochaine, entraînera aussi une disparition, celle du toutes-boîtes Passe-Partout.