MOtOCROSS Mx des Nations

Duel de bac à sable à Lommel

Duel de bac à sable à Lommel

Avec Ken De Dycker, la Belgique compte sur un « amoureux » du sable. Mais les USA, tenants du titre, semblent encore les favoris.

ÉdA Fred Moisse

La Belgique accueille et les USA, vainqueurs sortants, sont (encore) la nation à battre. Voilà un résumé très court du duel de bac à sable qui devrait bien animer le prestigieux Motocross des Nations, ce week-end à Lommel.

Forts de 22 victoires, dont 13 d’affilée et les sept dernières éditions, depuis leur découverte de l’épreuve en 1981 à… Lommel – avec à leur tête un certain Roger De Coster tout juste embauché, les USA s’étaient imposés dès leur première participation –, les «Ricains», toujours coachés par le Bruxellois, seront encore les hommes à battre ce week-end.

De Coster aligne les meilleurs pilotes US du moment : Ryan Dungey (champion US 450) en MX1, Blake Baggett (champion US 250) en MX2, et Justin Barçia (vice-champion US 250) en «Open».

«Mais nous avons toutes les cartes en mains pour les battre sur nos terres (sablonneuses)», estime Joël Smets qui a retenu Clément Desalle (vice-champion du monde MX1), Ken De Dycker en «Open», et Jeremy Van Horebeek en MX2. Tous les trois sont motivés comme jamais à l’idée de mettre fin à huit ans de disette (dernier succès à Lierop 1984 avec Everts, Ramon, Strijbos). «Chacun de mes pilotes a connu des pépins physiques mais ils sont aujourd’hui rétablis, ils roulent à domicile et sont à l’aise dans le sable», relève Smets. Puisse la meilleure équipe sur le papier l’être aussi sur le terrain. Histoire aussi de fêter dignement le centenaire de la Fédération belge (FMB).

Les outsiders pour arbitre ce duel : les Néerlandais (Herlings, Coldenhoff et De Reuver), les Français (Paulin, Musquin et Boog), les Britanniques (Searle, Nicholls et Anstie) ou les Allemands (Nagl, Roczen et Schiffer), ou les Italiens emmenés par le champion du monde MX1, Cairoli.

Ar.B.