article abonné offert

volley-ball

Des nouveaux wawas plutôt jeunes

Le Waremme 2012-2013 n’a plus rien à voir avec la cuvée précédente. La touche latine a disparu, les dirigeants ayant privilégié, en dehors d’un lot de Belges prometteurs, le recrutement de jeunes talents issus des pays de l’est. Ainsi, seuls le libero Ugo Blairon, le central Arne Poelman et le capitaine distributeur Sandy Barbieux ont prolongé leur bail au hall Edmond Leburton. À 33 ans, ce dernier est d’ailleurs le vétéran du groupe avec le désormais trentenaire Audry Frankart, de retour en Hesbaye.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 13 des 66 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos