article abonné offert

Mouscron

Il faut éviter la phobie des arrêts de jeu

La question mérite d’être posée : que se passera-t-il ce soir dans les têtes mouscronnoises si par bonheur le RMP devait mener d’un but à l’approche des arrêts de jeu? Se poser la question n’est pas si anodin que cela puisque lors des trois derniers matches, la bande à Arnaud Dos Santos a en effet laissé filer, dans les toutes dernières secondes, deux victoires et une qualification. Le coach se veut toutefois rassurant. «Il nefaut pas que ce problème devienne récurrent et nous fasse tergiverser, dit Arnaud. À chaque fois, tout s’est joué sur des petits détails. Nous devons apprendre le métier et éviter les bêtes erreurs. Nous avons parlé aux gars pour qu’ils soient plus vigilants. Leur détermination doit être plus maîtrisée. Ils doivent être plus lucides et sereins dans les derniers instants.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 54 des 254 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos