Cornet avait été approché par Virton

Cornet avait été approché par Virton

Mathieu Cornet, en verve en ce début de saison.

ÉdA – 201178453947

Mathieu Cornet emmènera l’attaque hutoise ce samedi, à Virton. Originaire de Mormont, il a été approché par Virton la saison passée, tandis qu’il portait les couleurs de Givry. Mais l’affaire a traîné un peu, parce que Cornet a connu un creux à l’entame du deuxième tour, et quand l’Excelsior a voulu relancer les négociations, l’avant-centre avait déjà opté pour le RFC Huy. Lequel s’en félicite aujourd’hui. Car Cornet, 22 ans, 1,90 m et 86 kg de puissance, est en pleine bourre pour l’heure. Auteur de trois buts depuis l’entame de cette campagne, celui qui a aussi porté les couleurs de Mormont, Sprimont, du Standard, du Beerschot et de Tongres a notamment inscrit un but somptueux il y a quinze jours, pour égaliser contre le Patro Maasmechelen.

Égalisation, voilà bien un terme qui colle à la peau des Hutois ces temps-ci. Auteurs de trois partages à la faveur des quatre derniers matches, ils ont souvent été menés au score avant de revenir voire de renverser la vapeur. Des exemples? La Louvière – Huy : 3-0 au repos, 3-3 à l’issue des 90 minutes. Huy – Maasmechelen : 0-1, puis l’égalisation dans la foulée. Bocholt – Huy : 0-1 puis l’égalisation à dix minutes du terme. Diegem – Huy : 1-0 après 2 minutes, 1-2 à 12 minutes de la fin. Union St-Gilloise – Huy : 2 buts décisifs en fin de match (1-2). Des données suffisamment éloquentes pour en déduire que cette équipe est particulièrement accrocheuse. Elle n’a véritablement raté, et perdu, qu’un match jusqu’ici. Contre Bertrix, malgré une supériorité numérique de près de 80 minutes. L’exemple inspirera-t-il d’autres Luxembourgeois?

D. J.