MONS

Quel onze pour retrouver confiance?

Quel onze pour retrouver confiance?

Perbet est revenu sans aucun doute au bon moment. Son triplé en Coupe l’a relancé.

Belga

Malgré des prestations parfois décevantes de la part de ses troupes, Enzo Scifo n’a pas l’habitude de modifier régulièrement son onze de base. Mais les événements actuels pourraient amener l’ancien Diable rouge à apporter quelques retouches.

Arbitre : M. Pots.

MONS : Werner, Timmermans, Sapina, Franquart, Monteyne, Le Postollec, Van Imschoot, Matthys, Zola, Jarju et Nong. Berthelin, Lepicier, Debisschop, Van Gijseghem, Angeli, Saussez et Perbet.

Absents : Nicaise (suspendu), Felix (blessé).

BEERSCHOT : Stijnen, Marzo, Brillant, De Decker, Galesic, Veselinovic, Mununga, Nyoni, Coulibaly, Losada, Laerenbergh, Van Langendonck, Ojo, François, Mikulic, Wamberto, Bravo et Malul.

Absents : Özturk (suspendu), D. Wuytens, S. Wuytens, Dayan, Mawuena, Bodor (blessés).

Malgré des prestations parfois décevantes de la part de ses troupes, Enzo Scifo n’a pas l’habitude de modifier régulièrement son onze de base, préférant «effectuer des changements dans les meilleures conditions possibles». Mais les événements actuels (triplé de Perbet en Coupe, suspension de Nicaise,…) pourraient amener l’ancien Diable rouge à apporter quelques retouches à une équipe restant sur un 0/6 en championnat. Alors, quels seront les 11 Dragons alignés ce soir pour remettre Mons sur la route du succès?

La défense

Dans les buts, pas de doute : Olivier Werner reste le numéro un. Devant lui, le quatre défensif n’a pas apporté que des satisfactions. Si Monteyne et Franquart semblent indéboulonnables, Sapina et Timmermans ont parfois dû laisser leur place à Van Gijseghem et Debisschop. Ce soir, ça devrait pourtant bien être le quatre «habituel» qui devra empêcher les Anversois de se montrer dangereux.

L’entrejeu

Enzo Scifo l’a souvent dit : il n’avait (jusqu’à la qualification de Le Postollec, hier), pas beaucoup de solutions pour remplacer le duo Van Imschoot-Nicaise. Et si le premier sera bien de la partie ce soir, le second, suspendu et pas toujours à son affaire les semaines précédentes, suivra la rencontre des tribunes. La chance de Le Postollec? «Je le sens prêt physiquement et mentalement, explique le coach montois. De plus, c’est le genre de joueur qui va se fondre facilement dans le groupe. » L’ancien médian d’Eupen devrait donc bien débuter, à l’instar de Zola et Matthys sur les flancs, Angeli n’ayant toujours pas convaincu.

L’attaque

Jusqu’à aujourd’hui, Nong et Jarju ont commencé tous les matches de championnat. Mais mercredi, en Coupe, Jérémy Perbet a redistribué les cartes en inscrivant un triplé face aux Cinaciens. «Il a été introduit dans l’équipe au bon moment», estime Scifo. On peut dès lors se demander si le meilleur buteur de la défunte saison ne va pas reléguer un Nong pas très efficace sur le banc…

Nos dernières videos
-->