article abonné offert

M. Foccroulle : « Les Braivois ne sont pas dupes »

Elle est décevante pour les Braivois. Les choix de l’Entente communale concernant les grandes infrastructures font qu’aujourd’hui la commune se retrouve avec un endettement de 8 millions d’€ et parallèlement avec une diminution des services rendu s aux citoyens. Par exemple, l’entretien des routes, des cimetières des trottoirs…

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 60 des 300 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos