article abonné offert

Dans les entrailles de Wasseiges

Dans les entrailles de Wasseiges

L’eau sous pression a creusé un orifice qui donne accès à une autre cavité sous l’ancienne maison du boucher.

ÉdA – 201341945260

Une lourde taque d’égout se soulève. Elle est située dans une remise à l’arrière de la maison de Karin Huynen. C’est actuellement le seul accès sécurisé à une ancienne marnière. Dans un étroit conduit en béton, il faut descendre deux longues échelles pour arriver dans une sorte de sas qui donne accès aux galeries. L’une semble filer vers la pharmacie. Dans le fond, un tas de terre témoigne d’un effondrement assez récent. À une dizaine de mètres sous terre, la vision est impressionnante. On voit clairement les coups de pioche qui, il y a plus de 200 ans, ont creusé ces cavités. Mais en touchant les parois de craie, on se rend compte de la friabilité de la matière. Surtout que de grosses taches d’humidité sont bien visibles…