article abonné offert

assises de namur

La défense remet en cause l’audition de Thierry Chaineux

La défense remet en cause l’audition de Thierry Chaineux

La matinée de mardi a été consacrée aux témoignages des enquêteurs qui ont procédé à la première audition de l’accusé.

EdA- Philippe Berger

La défense de Thierry Chaineux a soutenu, au deuxième jour de son procès pour le meurtre de Jocelyne Dalcq, qu’il manquait 35 minutes dans l’audition vidéofilmée de l’accusé réalisée juste après les faits.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 63 des 373 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?