LONDON Fashion Week

Burberry fait briller son trench à la Fashion week de Londres

L’imperméable, star du vestiaire Burberry, a brillé à la Fashion Week de Londres. En version métallisée et colorée, côtoyant corsets satinés et capes.

Installée dans les jardins de Kensington, la vaste tente à verrière qui accueille le show signé de Christopher Bailey est plongée dans l’obscurité. Sur un mur, la silhouette des bâtiments emblématiques de Londres se dessine en ombres chinoises, version sépia : Big Ben et la cathédrale Saint-Paul. Et à côté, un magasin Burberry.

Puis les rideaux s’abaissent, sous le regard de l’effeuilleuse glamour Dita von Teese, de la rédactrice en chef du Vogue américain Anna Wintour, du tennisman Andy Murray et de l’acteur Dev Patel.

Une longue cape blanche ouvre le bal. Se succèdent ensuite des vestes cintrées, portées avec des maillots de bains de satin plissé, des hauts et des robes à l’allure de corsets. Une petite cape couvrant les épaules vient souvent compléter la silhouette. Comme sur cette robe à plumes bleu nuit.

La palette, tantôt rose ancien et couleur chair pour un effet lingerie, se fait flashy, sur une robe en dentelle verte, sur un trench ample alliant rouge et rose framboise. Les vêtements prennent peu à peu un aspect aluminium, jusqu’au défilé final d’imperméables métallisés, comme un arc-en-ciel.

Le défilé intervient juste après l’ouverture de la plus grande des 200 boutiques Burberry dans le monde : sur la très fréquentée Regent Street, elle s’étend sur 2 500 m2 de surface de vente et quatre étages, dans un bâtiment de 1820 restauré par le directeur de la création Christopher Bailey.

Le magasin londonien majestueux, aux plafonds à moulures et aux sols de marbre et de parquet de chêne, rappelle l’héritage de la marque fondée en 1856 en exposant des pièces anciennes : un manteau de cuir beige pour femme datant de 1912, un pardessus en tweed de 1934…

Mais il se veut tourné vers les dernières technologies, en permettant notamment aux clients de visualiser sur des écrans l’article qu’il vient de choisir sous toutes ses coutures.