Deux ans après leur décès, deux hommes n’ont toujours pas été inhumés

Deux ans après leur décès, deux hommes n’ont toujours pas été inhumés

Les corps sont conservés dans des cases frigorifiques. Reporters (Illustration)

Deux ans après leur décès, les frères turcs Ugur et Suleyman Aygün, qui ont été abattus à Meulebeke, n’ont toujours pas été inhumés.

Les corps sont conservés dans des cases frigorifiques par une entreprise de pompes funèbres. La famille souhaite inhumer les deux hommes en Turquie, mais le juge d’instruction refuse de donner son accord, rapportent ce mardi Het Nieuwsblad et De Standaard.

Les corps peuvent être enterrés à Meulebeke ou dans un cimetière musulman en Belgique, mais ne peuvent pas être rapatriés. Le parquet craint en effet qu’une éventuelle exhumation entraîne des complications juridiques si les corps se trouvent en Turquie.

Bien que l’enquête est presque terminée, cette situation ne risque pas de changer avant la tenue du procès d’assises prévu pour fin 2013.

La chambre du conseil de Courtrai a prolongé la semaine dernière le mandat d’arrêt à l’encontre de l’homme qui a abattu les frères Aygün.