Namur

2 000 participants prévus à RivEspérance

2 000 participants prévus à RivEspérance

Le temps du week-end de la Toussaint, le forum RivEspérance envahira Namur.

EDA – 201272683334

Les 2, 3 et 4 novembre prochains, Namur accueillera RivEspérance.Un forum citoyenet chrétien pourun dialogue d’espoir.

«RivEspérance, c’est un peu un bateau où plus de 2000 personnes seront embarquées pour un voyage vers l’espérance d’une société plus juste, plus fraternelle. » Tels sont les mots du Père Charles Delhez, l’un des initiateurs du projet. Ambitieux et enthousiaste, ce lieu de rencontre (un «mégaforum ») entend bien rassembler tous ceux que l’espérance habite bien au-delà du public habituellement présent dans les fonds d’églises. D’ailleurs, aucun évêque ne sera chargé d’animation. Un aspect loin d’être innocent pour donner un signe de rassemblement le plus large possible. En suscitant des foyers autres qu’institutionnels.

Si RivEspérance ne possède pas de message en tant que tel, sa volonté est bien de nourrir une réflexion accessible à tous. « Nous voulons brasser un public plus large que Tintin, tous les âges et ce par des activités très diverses », affirme Charles Delhez. Au programme de ces 48 heures intenses, six grandes conférences cosmopolites de personnalités en vue et destinées à un public des plus affûtés, un samedi après-midi consacré à une cinquantaine d’ateliers gratuits autour de sujets brûlants et touchant différents domaines. Mais aussi, un concert regroupant musiques d’hier et d’aujourd’hui et d’ici et d’ailleurs communiant dans un grand souffle musical. «Il nous importe de susciter une multiplicité des possibilités de rencontres » souligne Alain Arnould, l’aumônier des artistes aussi présent dans l’initiative. Les enfants et adolescents ne sont en outre pas oubliées, spectacles de magie, réalisation de fresque et grand jeu de ville prendront place dans la capitale Wallonne.

Bien sûr, l’aspect religieux ne sera pas en reste puisqu’une grande cérémonie d’envoi clôturera le week-end. de plus, les participants bénéficieront de lieux de prières.

Aspect pratique

Même si les estimations vont bon train et parlent de 2000 personnes., rien n’est sûr. Mais les organisateurs ont pris leurs dispositions. «2 000 personnes dans une ville comme Namur, c’est impressionnant. Mais tout sera mis en place pour ventiler cette petite foule sur cinq lieux différents (les Ursulines, les Facs, l’Arsenal ainsi que les Églises St Loup et St Aubain). Nous aurons à disposition les parkings des facultés et les logements se répartiront chez l’habitant et dans des auberges» rassure Jean Hanotte.

Tout est donc réuni pour que cette fête de l’Espérance porte ses fruits même à la Toussaint : la renaissance d’un groupe. «Car l’Espérance est une plante qui ne pousse pas solitaire! »

Infos, prix et réservations : www.rivesperance.be