article abonné offert

Liège

Il rompt, sa vie bascule

Le parquet a requis, lundi devant le tribunal correctionnel de Liège, des peines de 5 ans de prison contre les deux auteurs d’un règlement de comptes qui ont occasionné des séquelles handicapantes et irréversibles à un jeune Liégeois. Le jeune homme avait été défiguré à coups de cutter par les deux auteurs qui lui reprochaient une liaison sentimentale avec la sœur de l’un d’eux.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 42 des 206 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?