SANTéLa ministre de la Santé publique Laurette Onkelinx lance ce mardi une nouvelle application Facebook, en compagnie d’un responsable de ce réseau social : les utilisateurs pourront mentionner sur leur page qu’ils veulent être donneurs d’organe après leur mort.

Les autorités encouragent la discussion autour du don d’organes et proposent au citoyen de s’enregistrer auprès de sa commune comme donneur d’organe via la campagne Beldonor.be qui existe depuis 2005, un geste qu’ont déjà posé 144 000 Belges.

Grâce à l’application Facebook, les utilisateurs pourront mentionner sur leur «Timeline» leur volonté d’être donneurs d’organes.

La personne qui utilise l’application rend son engagement visible à ses «amis» qui auront la possibilité de cliquer vers le formulaire d’enregistrement pour la commune.

L’action Facebook précède la nouvelle campagne Beldonor qui tombe cette année au moment des élections communales du 14 octobre.

Sous le slogan «Je vote pour la vie», des posters et des brochures seront distribués dans un grand nombre de bureaux de vote, afin de susciter l’attention pour le don d’organe.