FOOTBALL

C’est la même (mauvaise) chanson pour le Standard

C’est la même (mauvaise) chanson pour le Standard

Van Damme est en colère : les lacunes défensivesdu Standard sont trop importantes.

Belga

Le Standard, 13e défense du championnat, paie cher ses erreurs,qui se répètent. Comment changerle cours des choses?

Une banderole des supporters du Beerschot maniait humour et réalité du moment, dimanche soir au Kiel. «Zij : Standard; wij : full option » (*). Si l’option offensive des Rouches est bien réelle, après deux premières journées au ralenti (16 buts lors des cinq derniers matches), l’option défensive est quasi inexistante, et le constat s’est accentué ces dernières semaines (11 buts concédés lors des quatre derniers matches).

Ron Jans disait après la troisième défaite de la saison, la deuxième de suite, qu’il était nécessaire «de revoir les images, de les analyser, pour comprendre nos erreurs ». Le décompte des buts encaissés montre que des fautes identiques sont trop souvent reproduites.

Cinq buts ont ainsi été concédés sur phases arrêtées. Deux à la suite de rentrées en touche et de duels perdus (Zulte-Waregem et Beerschot), les autres sur coups francs, direct (Malines) ou indirects (Charleroi et Beerschot).

L’autre «constante» liégeoise est le marquage déficient dans le grand rectangle. Dugary (Waasland-Beveren), Gnohéré (Charleroi), Junker (Malines), Bacca (FC Bruges) ou Mununga (Beerschot) ont tous pu profiter des largesses, guère corrigées avec le temps. Il y a du copier-coller dans la manière : un centre, une reprise de la tête ou un contrôle pour se mettre en position de frappe.

L’axe Ciman-Van Dammea-t-il un avenir ?

Après le constat vient le temps des corrections. Comment Ron Jans peut-il modifier le cours des choses? Son axe Ciman-Van Damme a montré certaines limites, l’entraîneur hollandais regrettait d’ailleurs que Ciman «cherche à faire parfois des jolies choses, au lieu d’aller à l’essentiel» et «un manque d’intelligence dans les duels». Il avait déjà «recadré» son joueur après la défaite à Bruges. Vu les absences de Kanu, Tavares et Gershon, tous trois blessés ou en rééducation, le technicien hollandais n’a guère de choix. Mais Kanu a repris en partie l’entraînement collectif tandis que Tavares devait jouer avec les Espoirs hier soir.

Ciman semble donc plus proche de la sortie que Van Damme, peut-être trop porté vers l’avant pour un défenseur, cela dit. Est-il envisageable que le capitaine réintègre le milieu, à moyenne échéance? Il n’est peut-être pas inenvisageable, non plus, de retrouver Ciman au poste de back droit, vu les récentes sorties parfois moyennes de Goreux.

Le chantier défensif reste en tout cas entier, mais Ron Jans avait prévenu à Bruges qu’il ne comptait pas changer sa vision offensive, ou son plan de jeu. Pour rappel, la saison passée, Heerenveen avait terminé avec la onzième défense de Eredivisie. Et la quatrième attaque.

(*) «Eux : Standard; nous : full option»

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 20 13 4 3 40/13 42
2 KRC Genk 21 11 5 5 43/27 38
3 Charleroi 20 10 7 3 32/25 33
4 OH Louvain 20 9 6 5 35/31 32
5 Ostende 21 9 7 5 30/26 32
6 Anderlecht 21 8 5 8 30/25 32
7 Antwerp 20 9 7 4 33/30 31
8 Beerschot 20 9 8 3 41/42 30
9 Zulte-Waregem 21 9 9 3 32/35 30
9 Courtrai 20 8 7 5 26/28 29
10 Standard 20 7 6 7 25/22 28
12 Eupen 21 6 6 9 26/33 27
13 La Gantoise 20 8 10 2 29/28 26
14 FC Malines 20 6 9 5 31/36 23
15 St-Trond 20 5 10 5 24/33 20
16 Mouscron 21 5 11 5 18/31 20
16 Cercle Bruges 20 6 13 1 27/36 19
17 Waasland-B. 20 5 11 4 26/42 19