Défense en sucre et défense de fer

Défense en sucre et défense de fer

Mathieu Cornet a inscrit son 3e but pour Huy.

MASSON

Le leader a exploséà Diegem tandis que Bocholt a confirmésa montéeen puissance dansle choc du week-end.

Le partage concédé en semaine face à La Calamine était peut-être un signe avant-coureur de ce véritable off-day vécu par Tirlemont à Diegem. Le leader, auteur d’un 13 sur 15 en début de campagne, vient de retomber les pieds sur terre en cinq jours à peine. Diegem, qui avait déjà copieusement dominé Maasmechelen sans être servi par la réussite, n’a laissé que des miettes à des Sucriers dépassés dans tous les secteurs. Doublure de Kartite, suspendu, entre les perches bruxelloises, Wouter Cochet, un transfuge de… Tirlemont, s’attendait sans doute à vivre 90 minutes bien plus agitées face à ses anciens équipiers. Il n’en a rien été. Dès la minute initiale, l’équipe de la capitale a secoué le poteau et après 22 minutes, elle menait déjà 2-0. Si on attendait un sursaut d’orgueil de Tirlemont après le repos, il n’est jamais venu. Que du contraire même, et Romero-Gomez en a profité pour s’offrir un triplé. «Un off-day comme je n’en ai jamais connu dans ma carrière, pestait Danny Ost, l’entraîneur de Tirlemont, qui va bientôt récupérer Coulibaly, Peeters et Pellegriti. Il n’y avait rien de bon. Duels, mentalité, respect des consignes, occupation du terrain, rien. Alors que nous avions l’occasion de distancer La Louvière.»

Seulement deux buts concédés

Les Loups, en effet, ont subi la loi de Bocholt dans le choc du jour. Les nouvelles vareuses n’ont pas porté chance aux hommes de Tibor Balog, lequel avait reconduit l’équipe qui a atomisé Bertrix quatre jours plus tôt. Ce match s’est joué à peu de choses. La Louvière a dominé, mais s’est heurtée à la défense de fer de Bocholt qui n’a encaissé que deux buts depuis le début de compétition (pour dix à Tirlemont). Et qui a prouvé samedi que ça n’avait rien d’un hasard. L’unique but a été inscrit à la demi-heure par Scheelen sur la première occasion des visiteurs. Qui ont ensuite fermé la porte à double tour, empêchant les Loups de s’exprimer.

Dans l’autre affiche du week-end, les surprenants Huy et Maasmechelen se sont quittés dos à dos (1-1), au terme d’un match ouvert et très rythmé. Les Limbourgeois, au jeu mieux construit, estimaient avoir livré leur meilleure prestation de la saison. Les Mosans, eux, très accrocheurs, n’ont sans doute jamais paru aussi solides depuis qu’ils se sont hissés en D3. Mathieu Cornet, qui a égalisé deux minutes après l’ouverture du score, a inscrit pour l’occasion son 3e but de la saison.

D. J.