FINLANDE

Deux Belges sur le plus grand lac lapon

Les deux aventuriers vont explorer quelques-unes des 3 000 îles du lac Inari, dans le nord de la Laponie.

Reporters

Deux Belges réalisent le tour du plus grand lac de Laponie en canoë. Soutenus par l’IRM, ils veulent sensibiliser au respect de la nature.

Plus de 1000 km2 d’étendue d’eau au nord du cercle polaire arctique parsemée de plus de 3 000 îles et îlots. C’est le terrain de jeux de deux aventuriers belges qui y pagaieront pendant trois semaines.

Depuis un peu moins d’une semaine, Bert Poffé et Dirk Michiels, mènent en effet une expédition en canoë sur le lac Inari, le plus grand lac de Laponie et le troisième de Finlande.

Yann Arthus-Bertrand comme parrain

Cette aventure baptisée Inari canoeing & hiking expedition 2012 n’a pas d’objectif scientifique particulier. Les deux aventuriers, qui espèrent réaliser le tour du lac Inari à bord de leur canoë (entre 300 et 400 km), veulent attirer l’attention sur les beautés naturelles de la planète et redonner aux gens le goût des promenades dans la nature.

«Nous sommes convaincus qu’en découvrant la nature, on va d’avantage l’aimer, l’apprécier et la respecter», écrit Bert Poffé sur un blog consacré à l’aventure.

Les deux Belges, dont on peut suivre le périple lapon sur le site , ont été inspirés par la démarche de sensibilisation aux beautés de la planète menée par Yann Arthus-Bertrand. Et c’est donc naturellement que le photographe français rendu célèbre par ses films et ouvrages «Vu du ciel» a accepté d’être le parrain de l’expédition des deux Belges.

Yann Arthus-Bertrand est aussi le président de la fondation GoodPlanet en France, et le président d’honneur de la fondation GoodPlanet Belgique, au sein de laquelle est actif Bert Poffé et qui soutient cette expédition en Laponie.

L’IRM les guidera

En cette fin d’été, les conditions climatiques sont encore clémentes dans cette région du grand Nord. Toutefois, une telle expédition en complète autonomie ne s’improvise pas sans tenir compte de la météo. D’autant plus qu’outre les déplacements en canoë, les deux Belges comptent effectuer plusieurs randonnées nature lors de leurs étapes.

L’IRM, qui avait déjà accompagné en 2010 une autre expédition en canoë de Bert Poffé au Groënland, prêtera encore assistance cette fois-ci.

«Tom Elegeert, un de nos prévisionnistes, les contactera plusieurs fois par jour par mail afin de leur donner la situation météo sur la zone où ils se rendent», indique Alex Dewalque, de l’IRM.

Le retour de Bert Poffé et Dirk Michiels est prévu aux alentours du 30 septembre.