article abonné offert

Provinciale 1

Le banc wawa, la différence

Waremme a donc conquis une cinquième victoire en 7 matchs. Bas-Oha, en manque de points, ne s’annonçait pourtant pas comme un adversaire facile à négocier. Ce qui s’est vérifié sur la pelouse. «Ils nous ont ennuyés avec leur pressing fort haut, dit Vincent Binot. Ils ont également très bien joué le hors-jeu. On s’est fait prendre à de nombreuses reprises. Mais on n’a pas joué de manière intelligente. On a péché dans le jeu. Mais c’est aussi en gagnant de telles rencontres que l’on avance.» Les Stadistes ont dû attendre un certain temps avant d’être vraiment à l’aise. «Dommage que ça soit arrivé si tard. Car ce n’est réellement qu’après notre troisième but que l’on a pu dérouler. Mais la victoire me semble méritée. Et pour moi, c’est notre banc qui a fait la différence. Deblaere nous a notamment apporté la solution.» Du coup, Waremme s’est rapproché du leader Solières. «On n’est encore nulle part, tempère le T1. On va continuer notre petit bonhomme de chemin en tentant d’enchaîner les victoires. Si tout le monde va dans le même sens, ça ira de mieux en mieux. On pourra faire de grandes choses.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 14 des 82 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?