FRANCE

Les Français en majorité contre l’Europe

Les Français en majorité contre l’Europe

Près de 65 % des Français voteraient aujourd’hui contre le traité de Maastricht.

Reporters/Photononstop

Les Français rejettent de plus en plus l ‘Europe. Vingt ans après, ils voteraient à 64 % contre le traité de Maastricht.

Vingt ans après la ratification de justesse du traité européen de Maastricht, les Français voteraient dans leur majorité (64 %) contre ce texte qui prévoyait notamment la monnaie unique, selon un sondage paru lundi dans Le Figaro.

Alors que le 20 septembre 1992, le traité avait été adopté à 51 % contre 49 %, il ne serait aujourd’hui soutenu que par 36 % des personnes interrogées.

Dix ans après le passage à l’euro, les conséquences de la monnaie unique sont jugées nettement négatives sur la compétitivité de l’économie française (pour 61 % contre 24 %), en termes de chômage (63 % contre 6 %) et surtout sur le niveau des prix (89 % contre 5 %). D’une manière générale, depuis Maastricht, l’Union européenne va plutôt «dans la mauvaise direction» pour 67 % des Français contre 33 % pensant le contraire.

L’enquête montre également une forte réticence à une intégration européenne renforcée avec une politique économique et budgétaire unique, rejetée par six Français sur dix (60 % contre 40 %).

La publication de ce sondage survient à deux semaines de l’ouverture au parlement français du débat sur le traité budgétaire européen. Le texte, qui vise à renforcer la discipline au sein de l’Union européenne (UE) en instaurant notamment des «règles d’or» sur l’équilibre des comptes, est contesté par une partie de la gauche majoritaire au Parlement, notamment par des élus communistes mais aussi certains écologistes ou socialistes.

Le traité devrait toutefois être ratifié à une large majorité à l’Assemblée nationale comme au Sénat grâce au soutien de la droite à un texte négocié quand Nicolas Sarkozy était président.