Le jury de la cour d'assises d'Anvers a reconnu, lundi soir, Romain Adriaens, un homme de 63 ans originaire de Wiekevorst, coupable du meurtre de sa compagne Irène Orens (61 ans). L'accusé avait toujours nié les faits qui lui étaient reprochés. Il a paru très mécontent de la décision de la cour et a interdit à ses avocats de plaider sur la peine mardi.

Les faits s'étaient déroulés le 2 juillet 2009. La victime avait été poignardée à 12 reprises au domicile du couple. La police avait été prévenue par une voisine. A leur arrivée, les forces de l'ordre avaient retrouvé l'accusé, les mains ensanglantées. L'homme a cependant toujours affirmé qu'il avait découvert sa compagne baignant dans son sang sur le sol de la cuisine. Ses déclarations ne coïncidaient toutefois pas avec les constatations des médecins légistes. Par ailleurs, le couple connaissait d'importantes difficultés financières à l'époque.

Le jury a estimé que la culpabilité de Romain Adriaens était claire et que ses explications, notamment sur son emploi de temps, ne tenaient pas la route. Le fait que les coups ont été portés dans la région du cou démontre également la volonté de tuer, a estimé le jury.

Les débats sur la peine auront lieu mardi, mais l'accusé a interdit à ses avocats de plaider et a déclaré qu'il ne se rendrait pas à l'audience.

Romain Adriaens risque une peine maximale de 30 ans.