VISITE PAPALE

Benoît XVI a appelé à la paix au Liban

Benoît XVI a appelé à la paix au Liban

Le pape Benoît XVI, au Liban, en compagnie du président Michel Sleimane.

Associated Press/Reporters

Le pape Benoît XVI a appelé les pays arabes à agir pour trouver des solutions aux conflits qui ensanglantent la région.

Le pape Benoît XVI a quitté dimanche soir Beyrouth à l’issue d’une visite de trois jours au Liban, qui s’est déroulée dans un climat calme et bon enfant.

Lors de la messe de dimanche, le Pape a appelé à la paix, devant une foule de 350 000 personnes. Le président Michel Sleimane, seul chef d’État chrétien du Moyen Orient et 300 évêques de 17 pays de la région étaient présents pour cette messe, où ont retenti des hymnes en arabe et en latin.

Chacun des évêques, venus d’Irak, de Palestine ou encore d’Égypte, a reçu un exemplaire de «l’Exhortation apostolique» que le pape a rédigée à partir des conclusions du synode des évêques pour le Moyen-Orient, qui s’était tenu en 2010 au Vatican. Elle donne aux 15 millions de chrétiens d’Orient une feuille de route pour préserver le pluralisme religieux et culturel de leurs sociétés.

Appel à la paix

Lors de la messe de dimanche, le Pape a déclaré « J’en appelle à la communauté internationale. J’en appelle aux pays arabes afin qu’en frères, ils proposent des solutions viables qui respectent la dignité de chaque personne humaine, ses droits et sa religion .» Il a ajouté lors de la prière de l’Angelus qui a conclu la messe : « Puisse Dieu concéder à votre pays, à la Syrie et au Moyen-Orient le don de la paix des cœurs, le silence des armes et l’arrêt de toute violence

Avant de monter à bord de son avion, Benoît XVI a été salué par des représentants de toutes les communautés chrétiennes et musulmanes. Dans son dernier message, le chef de l’Église catholique a exhorté les Libanais à refuser tout ce qui pourrait les désunir et à opter pour la fraternité.

Nos dernières videos