article abonné offert

TC Arlon

Le policier granducal qui a tué bénéficie de la suspension du prononcé

Le policier granducal qui a tué bénéficie de la suspension du prononcé

C’est de ce petit village luxembourgeois qu’avait commencé la course-poursuite.

EDA Claudy Petit

Le policier qui avait tué un fuyard d'un coup de pistolet dans le dos, le 3 mars 2010 sur l'autoroute E411, bénéficie, pendant trois ans, de la suspension simple du prononcé. Jeudi matin, il a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires, ayant entraîné la mort sans intention de la donner, par le tribunal correctionnel d'Arlon.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 61 des 371 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos