justice

Un prisonnier euthanasié pour la première fois en Belgique

Un prisonnier euthanasié pour la première fois en Belgique

Un autre détenu de la prison de Turnhout veut également recourir à l’euthanasie.

Fotolia

Pour la première fois en Belgique, un prisonnier a recouru à un acte d’euthanasie. Le cas s’est présenté il y a plusieurs mois mais l’information vient à peine d’être divulguée.Cette affaire suscite des réactions en Flandre.

Un détenu gravement malade et condamné à une lourde peine de prison a demandé, il y a plusieurs mois, à pouvoir recourir à l’euthanasie. Un acte qui s’est réellement produit ensuite, a confirmé le docteur Francis Van Mol, directeur général du service de santé pénitentiaire a indiqué jeudi la chaîne de télévision flamande VTM.

L’euthanasie ne peut se pratiquer qu’en cas de demandes répétées du malade et si différents médecins concluent à des souffrances mentales ou physiques incurables.

Un autre détenu de la prison de Turnhout, qui a commis des faits de meurtre et de viol et est enfermé depuis 27 ans, veut également recourir à l’euthanasie. Il satisfait à tous les conditions légales nécessaires pour pratiquer cet acte.

L'avocat du détenu a vivement critiqué jeudi la sortie du sénateur N-VA Louis Ide qui a révélé l'affaire , accusé de ne pas respecter la vie privée de son client. Il juge "extraordinairement déplorable" que M. Ide ait révélé des informations confidentielles, d'autant plus qu'il est lui-même médecin et "devrait être au fait de notions telles que le secret professionnel et la discrétion".

Selon l'avocat, le sénateur a sans doute été mis au courant par un responsable pénitentiaire, sans que son client en soit informé.