article abonné offert

Le travail continue-t-il ?

Le travail continue-t-il ?

La SPRL Mademoiselle Nickel occupe une centaine d’aides ménagères dans les régions de Jodoigne et de Waremme.

EDA (illustration)

Difficile de savoir hier si les aides ménagères de la société Mademoiselle Nickel continuaient à travailler, comme les y a incitées la FGTB. «Nous ne vous dirons rien», lâchait sur un ton sans appel hier à midi la dame qui répondait au téléphone à Waremme, tandis qu’à Dongelberg le téléphone sonnait invariablement occupé.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 137 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?