Directeur sportif de la jeune formation Idemasport, Christophe Brandt tirait un bilan optimiste de ce GP de Wallonie. «Comme je l’avais dit, ce n’était pas évident pour nos espoirs. Nous avons assisté à une course rapide avec une échappée de 25 hommes. Nous avons donc participé à la poursuite, pour nous montrer sous un jour positif. Dans le final, il s’agissait de rester devant aussi loin que possible : deux coureurs, Dewortelaer et Demoitie, présents au pied de la Citadelle, j’estime que cela répond aux attentes. Notre présence représente une sorte de récompense et le comportement des garçons témoigne de leur envie.»

Pour Jean-Pierre Dubois, le sélectionneur des Espoirs, la mission était tout aussi accomplie, puisque sa sélection, prélude aux mondiaux de Valkenburg, s’est aussi comportée de manière conforme à ses attentes. «Quand je vois que Jasper Stuyven, sélectionné pour Valkenburg, termine septième, je ne peux que me réjouir, disait-il. Et je sais surtout que je suis dans une position exceptionnelle : j’aurais pu sélectionner une vingtaine de gars pour Valkenburg.»

J. Gr & D.M.