Le fonctionnaire délégué s'oppose à un projet de mosquée à Charleroi

Le fonctionnaire délégué à la Région wallonne a rejeté début septembre la demande de permis introduite voici quelques semaines par l'association musulmane At Touba en vue de l'implantation d'une mosquée à Lodelinsart (Charleroi), a affirmé mardi le haut responsable.

Le demande de permis portait sur un changement d'affectation pour un hangar situé dans la localité et appartenant déjà à l'association. Le fonctionnaire délégué a invoqué un manque de transparence quant au projet d'ensemble de l'association et des motifs d'ordre architectural pour justifier son refus.

Selon lui, le bâtiment pourrait ainsi abriter davantage qu'un lieu de culte. Des activités culturelles et sociales pourraient s'y tenir. Mais les responsables n'en font pas référence de façon suffisamment explicite dans le dossier qu'ils ont introduit, a affirmé le fonctionnaire délégué.

Le forme du bâtiment pose également problème aux yeux du fonctionnaire délégué. Son architecture sommaire mériterait d'être enrichie pour mieux s'intégrer au quartier.

En revanche, le manque supposé de places de parkings, pointé lors de l'enquête publique, n'a pas été retenu par le fonctionnaire délégué comme un motif de refus.

L'association a la possibilité de déposer un recours. Elle peut aussi s'abstenir de le faire et travailler directement à une version plus aboutie de son projet.