FOOTBALL

Les autorités marocaines temporisent sur le sort de Gerets

Les autorités marocaines temporisent sur le sort de Gerets

-

AFP

Le ministre marocain des Sports Mohamed Ouzzine a temporisé ce mardi devant les députés sur le sort du sélectionneur du Maroc, Eric Gerets, sur fond de rumeur de démission du technicien belge, vilipendé par la presse et les supporters après la défaite au Mozambique dimanche.

Une prise de décision sur le sujet «demande du temps», a fait valoir M. Ouzzine, en réponse à des parlementaires qui demandaient le licenciement de Gerets après la déroute de Maputo (2-0), en qualifications pour la CAN-2013.

Toute «décision devra répondre aux ambitions du public marocain», a-t-il ajouté, sans autre précision.

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Ali Fassi Fihri, a de son côté annoncé que le bureau fédéral tiendrait une réunion pour prendre les «décisions nécessaires» à ce sujet. Aucune date n’a été mentionnée.

Des rumeurs de démission d’Eric Gerets ont circulé toute la journée au Maroc.

L’opinion publique et la presse sont furieuses des prestations et des résultats des Lions de l’Atlas, qui devront remonter un handicap de deux buts dans un mois à Rabat, en match retour, afin de se qualifier pour la CAN-2013.