Le juge d'instruction bruxellois Grégoire a placé mardi sous mandat d'arrêt trois trentenaires bruxellois, impliqués dans un intensif trafic de drogue depuis les Pays-Bas. D'importantes quantités de matériel dédié à la culture du cannabis ont été découvertes, lundi, à la suite de six perquisitions menées dans les communes de Forest et de Molenbeek-Saint-Jean. Un des suspects, Ismaël L., bénéficiait d'allocations de chômage mais menait un train de vie luxueux.

L'homme ne percevait qu'un revenu mensuel de 750 euros, mais louait un appartement à 850 euros par mois. Il avait d'ailleurs payé une année de location à l'avance. En outre, il se déplaçait en Porsche Cayenne et passait beaucoup de temps au casino Viage.

Il a expliqué avoir gagné des sommes d'argent considérables aux jeux de hasard, mais les enquêteurs de la police judiciaire fédérale de Bruxelles doutent de cette version. Son téléphone a été placé sur écoute pendant plusieurs mois et les enquêteurs ont pu entendre des conversations à propos du transport de plusieurs kilos de marijuana. L'homme se serait fourni aux Pays-Bas auprès de son cousin et un langage codé était utilisé lors de ces conversations. Ainsi, en fonction de la qualité des drogues, les suspects parlaient d'"Audi" ou de "Mercedes".

Deux autres personnes, également trentenaires, ont été arrêtées et placées en détention avec Ismaël L. Le trio comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil de Bruxelles.