article abonné offert

Sous le pont de fer, « pour son écho naturel »

L’installation sonore de Jules Nerbard, de Strée, a trouvé «sa» place, sous l’arche du Pont de Fer, rive gauche. «Je connaissais cet endroit et son écho naturel et je trouvais intéressant d’exploiter cette particularité.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 153 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?