BASKET-BALL

« Sans l'Euro 2013, on aurait reculé de deux ans »

« Sans l'Euro 2013, on aurait reculé de deux ans »

Van Kersschaever : « J’espère que les jeunes Belges vont recevoir des minutes de jeu dans leurs clubs. »

Belga

Àbientôt 74 ans, Lucien Van Kersschaever reste un passionné des parquets. Samedi soir, le coach à succès de Malines, sept fois champion de Belgique, figurait au premier rang de la Lotto Arena pour assister au succès des Belgian Lions face à la Finlande.

Une performance qui leur a ouvert les portes de la qualification pour l’Euro 2013, à condition qu’ils s’imposent ce soir chez de très faibles Albanais.

Avez-vous été surpris par cette victoire belge ?

Non, la Finlande possède certes une bonne équipe. Mais nous aussi. Seule l’expérience nous fait défaut, et c’est en jouant ce type de rencontres qu’on l’acquiert. Prenez l’exemple de De Zeeuw : il effectue des choses très positives sur le terrain en terme d’agressivité ou de prises de rebond mais il commet aussi 2 ou 3 stupides erreurs. Il doit apprendre de ses erreurs.

La Belgique qui devrait terminer ces qualifications parmi les meilleures troisièmes mérite-elle d’aller à l’Euro ?

Certainement. Et ce qui est le plus important, c’est que la dynamique, créée il y a quelques années déjà, ne va pas être brisée. Dans un an, les jeunes joueurs, De Zeeuw, Gillet, Driesen, Mwema, Mukubu (NDLR : ce dernier a quand même 29 ans) devraient être encore plus forts pour autant, je l’espère, qu’ils reçoivent des minutes de jeu dans leur club. Ils pourront aussi compter sur l’encadrement de Hervelle. Si nous ne nous étions pas qualifiés, on aurait effectué un pas en arrière de deux ans.

Vous parlez comme si la Belgique était déjà qualifiée…

Je ne peux pas m’imaginer que nous perdions en Albanie. L’équipe a retenu les leçons de la défaite en Suisse.

Cette qualification sonne peut-être aussi la fin de la carrière internationale d’anciens comme Lauwers ou Van den Spiegel qui n’étaient pas présents cet été.

Lauwers a décliné ses sélections cet été. Dommage pour lui, je pense que c’est fini. Pour Van den Spiegel, s’il n’est pas blessé, il a toutes ses chances de participer à l’Euro l’an prochain.