Les vendanges 2012 sont les plus faibles en volume depuis 1991

Les vendanges 2012 sont les plus faibles en volume depuis 1991

BIVB Armellephotographe.com

Les années se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Habitués à sortir le millésime du siècle quasiment chaque année depuis le changement de millénaire, les vignerons français retiendront de ce millésime 2012 que la quantité sera moindre que lors des précédentes campagnes.

La récolte des raisins pour la campagne de vendanges 2012 en France sera « la plus faible récolte depuis 1991 », a confirmé Stéphane Le Foll, ministre français de l’agriculture. La baisse des volumes est due principalement aux mauvaises conditions climatiques de ce début d’année. Certaines vignes n’ont pas été épargnées par le gel, la grêle et le mildiou. Bref, 2012 n’a pas été une année de tout repos. L’humidité du mois de juin et du début juillet a en effet favorisé l’apparition de la moisissure. Comme le cycle végétatif pour ce millésime a été plus lent que d’habitude, au point de retarder les vendanges de 2 à 3 semaines, son apparition n’a pas arrangé les choses et a fait baisser les prévisions sur le volume de 25 à 30 %. Avec des grappes et grains plus petits, le mildiou a globalement été maîtrisé mais a malheureusement provoqué, d’un pied de vigne à l’autre, des gros écarts au niveau de la maturité. Heureusement, l’excellent climat sec et ensoleillé, qui s’est installé fin juillet a permis de gommer ou de rattraper ces écarts de maturité. Pour peu que la pluie ne s’invite pas lors de la campagne des vendanges, qui ont débuté cette semaine, 2012 ne serait plombée qu’au niveau de son volume. Une situation qui est générale au niveau mondial. Les Français ne doivent donc pas trop se plaindre.

P.J.

Nos dernières videos
-->