La plus grande salutation au soleil

Comme à Paris en octobre dernier rassemblant 3 000 personnes, une séance géante de yoga s’organise à Bruxelles. Mais quels sont les bienfaits du yoga en plein air ?

Une première en Belgique : un grand rassemblement ouvert à tous les «yogis» et novices du yoga a lieu ce dimanche à Bruxelles.

Après New York, Paris, Berlin, la capitale belge accueille la première édition de la «Brussels Yoga Sunday», une géante séance de yoga en plein air destinée à partager et à faire découvrir l’esprit zen de la discipline. Le yoga connaît un succès grandissant à travers le monde entier. On évalue est à 500 millions le nombre de pratiquants de cette discipline visant, par la méditation et les exercices corporels, à réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel.

Pour prendre de bonnes résolutions

À l’heure où 14 % des Bruxellois prennent des antidépresseurs, l’ASBL Vidonne souhaite faire (re) découvrir le yoga gratuitement à tous « car c’est scientifiquement prouvé que cette discipline diminue le stress, améliore l’état physique et mental », explique Bernadette Erpicum, l’organisatrice du «Brussels Yoga Sunday». Autour d’une maître yoga venue de Paris, et assistée d’autres professeurs, plus de 2 000 personnes débuteront la séance par la plus grande salutation au soleil jamais réalisée en Belgique. Durant une heure, initiés et débutants accompliront des exercices basiques après quoi ils pourront aller à la rencontre de professeurs et tester des mini-cours. «C’est la rentrée et par cette manifestation de paix et de bien-être, nous invitons les gens à prendre de bonnes résolutions au niveau de la santé comme faire du yoga, se balader en forêt, faire du vélo…»

« En plein air, l’idéal »

En Amérique du Nord, ce type de rassemblement de yoga en plein air est très répandu et s’organise régulièrement dans les parcs publics. «En plein air, on se rapproche des éléments naturels qui nous apportent un bon équilibre. Que demander de mieux! », s’exclame Mahila Gauthier, professeure de viniyoga (voir ci-dessous) à Namur. Cette Canadienne d’origine a souvent donné ses cours dans les parcs de Montréal, là où le climat le permet, contrairement à la Belgique et sa météo trop hasardeuse. « Pratiquer du yoga en extérieur apporte plus de stabilité car on est moins confronté à des références artificielles, comme on peut les observer dans des locaux (murs, lampes, etc.). Dehors, il s’agit de relever plus de défis de concentration : ne pas être déstabilisé par la course des nuages et les arbres qui bougent. Et quel plaisir de respirer de l’air pur et de sentir l’herbe sous ses pieds ! »


Nos dernières videos