Football

Coupes du monde 2018 et 2022: enquête interne à la FIFA

Coupes du monde 2018 et 2022: enquête interne à la FIFA

Le comité assure qu’il examinera aussi les pratiques de Blatter.

Associated Press / Reporters

L’attribution de la Coupe du monde 2018 à la Russie, au détriment notamment de la candidature belgo-hollandaise, et celle de 2022 au Qatar va être passée au crible par le nouveau comité d’éthique de la FIFA.

Le nouveau comité d’éthique de la FIFA va enquêter sur les conditions d’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar, notamment aux dépens de la candidature belgo-néerlandaise, a annoncé dimanche Michael Garcia, qui en préside de la chambre d’instruction.

Les conditions d’attribution du Mondial-2006 à l’Allemagne seront également étudiées au cours de la procédure d’investigation, a ajouté Garcia, nommé en juillet co-président du comité d’éthique de la FIFA (Fédération internationale de football) avec l’Allemand Hans-Joachim Eckert, interrogé par la chaîne de télévision allemande ARD.

ISL aussi

Michael Garcia, 51 ans, a aussi indiqué que le comité d’éthique allait se pencher sur l’affaire ISL, du nom d’une ex-société de marketing détentrice de l’exclusivité des droits TV de la Coupe du monde, qui secoue la FIFA.

Selon des documents publiés par la FIFA, ISL est accusée d’avoir versé plusieurs millions de dollars de pots-de-vin au Brésilien d’origine liégeoise Joao Havelange, ex-président de l’instance et prédécesseur de Sepp Blatter, ainsi qu’à un ancien membre du comité exécutif de la Fifa, Ricardo Teixeira, en échange de l’obtention des droits exclusifs.

«Si vous regardez cette affaire, il est clair qu’il y a matière à enquêter et c’est ce que nous allons faire», a déclaré Garcia, en précisant que la conduite de Blatter serait également examinée.

«Plus la personne concernée est importante, plus il convient d’étudier son cas», a-t-il expliqué.