Florennes : le « bon sens » d’Union des 11 Communes

Florennes : le « bon sens » d’Union des 11 Communes

La liste « U11C » compte plusieurs candidats déjà bien rodés à la vie communale.

ÉdA – 201198566951

Mardi, la liste Union des 11 Communes» a été présentée, par ordre alphabétique. Fil conducteur du programme : du bon sens.

La liste «Union des 11 Communes» a déjà une longue histoire derrière elle puisqu’elle est apparue lors de la fusion des communes en 1976. Elle est apparentée au MR, bien que comptant, parmi ses rangs des membres indépendants de tendances diverses.

Durant les six législatures, la formation «U11C» a conduit une majorité en coalition et a fourni à chacune de celles-ci les bourgmestres Léon Blavier, Louis Timmermans et Pierre Helson. Elle entend bien remettre le couvert pour la prochaine législature. «L’espoir est d’obtenir un score à deux chiffres, dix ou onze sièges », a confié, hier, Pierre Helson.

Pour ces élections du 14 octobre, la nouvelle liste (pas encore en ordre utile) est ainsi composée de six candidats, déjà bien rodés aux rouages de la vie communale, qui «participent de façon efficace à la gestion quotidienne de notre cité ». Une quinzaine de jeunes candidates et candidats les ont rejoints en marquant leur ferme volonté de poursuivre le travail entamé. Sans surprise, Frédérique Seyler, ne figure pas parmi les candidats.

Valoriser les atouts florennois

«Le fil conducteur de notre programme se résume à la stricte application du «bon sens », a insisté Pierre Helson, lors de la présentation des candidats au «Passage oublié », à Florennes. Par là, nous entendons la recherche de solutions efficaces et probantes aux multiples défis qu’ont en charge les mandataires communaux, et ce, sans a priori ni démarches clientélistes. Notre programme, bien qu’ambitieux, s’inscrit dans un processus de gestion financière et budgétaire rigoureux et maîtrisé. »

La liste «U11C » veut valoriser les atouts divers des onze communes de l’entité «afin de développer ou renforcer l’image positive et entrepreneuriale dont notre cité a tant besoin dans la poursuite de son développement et de la recherche du bien-être de ses habitants ».

Plus concrètement, la «nouvelle majorité » aura à cœur de mener à bien la poursuite des dossiers de redéploiement des infrastructures culturelles et sportives (Sabymeubles, le centre Dr Rolin, la salle Saint-Pierre), ainsi que la construction d’un nouveau bâtiment adapté à l’hébergement et à l’encadrement des aînés (le home Degrange au Parc des Ducs).

«Le “ bon sens ”, c’est la philosophie que se sont engagés à respecter les 21 candidats de l’union des 11 communes, ajoute Pierre Helson. Ensemble, avec notre dynamisme et notre persévérance, nous nous sommes tous promis de défendre l’intérêt commun de tous les Florennois.»

Ce 11 août, lors d’une journée champêtre à l’étang de Thy-Le-Bauduin, les candidats d’ «U11C » auront la possibilité de mieux faire connaissance, de rencontrer la population et de débattre de leurs perspectives et de leurs intentions pour l’avenir de Florennes.


Nos dernières videos