wimbledon 1/8es de finale Dames

Des adieux express pour Clijsters

Angelique Kerber a balayé Clijsters de son 9e  et dernier Wimbledon sur un double 6-1.Kim n’a eu voix à son dernier chapitre.

Le Super Monday, à Wimbledon, c’est quand tous les huitièmes de finalistes se jouent tous le même jour. Hier, il ne fut pas question de jeu entre Kim Clijsters et Angelique Kerber. L’Allemande a mordu dans chaque balle, s’accroupissant pour s’ancrer lors de chaque échange sur la ligne de fond de court. Ne passant qu’une première balle sur six au service, la Limbourgeoise a été poussée à 13 fautes directes contre 5. À l’inverse, Kerber n’a raté quà un reprise son coup sur les douze fois qu’elle s’est emparée du filet et a réussi deux fois plus de coups gagnants. Il n’y a pas eu photo(-souvenir)...

Kim, est-ce un choc de se faire sortir aussi vite d’un de vos deux tournois préférés ?

Non pas du tout. Kerber a tout simplement été bien meilleure que moi. Je ne pouvais pas y faire grand-chose. Elle ne m’a donné aucune chance d’entrer dans ce match. Et si j’avais été plus offensive ? Je l’ai tenté mais j’avais à chaque fois l’impression de devoir trop forcer mon jeu.

Votre blessure aux abdominaux vous a-t-elle handicapée ?

Ma défaite ne lui doit absolument rien. La météo non plus même si c’était un peu compliqué de servir avec ce vent. Encore une fois, elle était trop forte. J’aurais eu plus de regrets si j’avais perdu un match serré. Mais là, il n’y a rien à redire. J’ai cherché son coup droit qui revient moins fort que son revers habituellement mais je n’ai pas perçu de différence.

« Kerber, c’est le prototypede l’avenir du tennis féminin »

Kerber frappe dans des positions peu orthodoxes, à qui la compareriez-vous ?

Euh... Je dirais que c’est une Radwanska en gauchère. Elle trouve les lignes mais elle prend plus de risques. Elle sait réutiliser la force de vos balles mais développe aussi sa propre puissance. C’est une athlète très complète. Pour moi, elle est le prototype de l’avenir du tennis féminin.

Vous ne jouerez plus de tournoi avant les Jeux olympiques, quel est votre bilan sur gazon avant de revenir à Londres ?

J’ai joué une bonne première semaine ici et j’avais disputé de bons matches à Rosmalen. Là, je vais reposer mes abdominaux, regarder le planning des prochaines semaines et me contenter de m’entraîner.¦