article abonné offert

Namur : un Murat rock dans la « Verdure »

Namur : un Murat rock dans la « Verdure »

Jean-Louis Murat : l’Auvergnat sera-t-il inspiré au milieu du Théâtre de Verdure ?

Dalle/Reporters

«Cette année, on tombe en effet en même temps que Werchter, le samedi 30 juin. Mais ce sont eux qui tremblent…» Philippe Gayet, l’organisateur du Verdur Rock, n’est pas atteint du syndrome du «dikke nek». Non, le Namurois sait très bien que son festival n’ira jamais au frontal avec les grosses machines de «Live Nation». Ce qui n’a pas empêché le vétéran des festivals wallons de retrouver vigueur et crédibilité en quelques années. «En jouant sur les découvertes et en mélangeant les publics», dose le programmateur.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 193 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?