article abonné offert

Mohamed Jratlou, un homme perdu

Mohamed Jratlou, un homme perdu

Maître Jean-Jacques Vandenbroucke a tenu à faire entendre au jury, la voix de Naïma Zraïdi.

BELGA

Me Vandenbroucke a demandé au jury de prendre en compte la conviction de Naïma Zraïdi, qui ne peut pas croire à la culpabilité de son mari.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 71 des 516 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?