Un spectacle à dédoubler ?

La « Brigade des jouets » donnait le ton à l’entrée des ruines.

ÉdA

Cédric Monnoye est membre de l’ASBL bruxelloise « Idée fixe » qui a organisé les Nuits du cirque, une manifestation qui a bien failli ne pas avoir lieu. « Il y a eu des inondations dans la nuit de mercredi à jeudi et l’eau s’est engouffrée dans l’abbaye. Quand nous sommes arrivés sur le site des ruines jeudi très tôt, on a eu bien peur pour notre organisation. Il n’y avait plus le moindre chemin exploitable mais on a pu compter sur les services communaux, l’équipe de l’abbaye et la nôtre qui ont travaillé 48 heures jour et nuit pour tout dégager. Samedi après-midi, toutes les salles étaient accessibles et les gens n’ont pas souffert des intempéries. »