article abonné offert

Charleroi

A Charleroi, la Ville taxe les bacs à fleurs

A Charleroi, la Ville taxe les bacs à fleurs

Les commerçants de la rue de Dampremy espèrent faire valoir leur point de vue. L’échevine abonde dans leur sens.

ÉdA D.A.

Coup de colère des commerçants du piétonnier de la rue de Dampremy. Ils dénoncent la taxation de leurs… pots de fleurs !

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 170 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?