Musées

Chaque mois, fête gratis pour tous

Il y a environ 500 musées en Fédération Wallonie-Bruxelles, dont une bonne cinquantaine de reconnus.

La gratuité de certains musées le 1er dimanche du mois incite déjà beaucoup de gens à les découvrir. La Culture ira plus loin encore.

C’est le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée de La Louvière qui s’est essayé le premier en Wallonie à la gratuité sur base volontaire du premier dimanche du mois.

« C’était il y a tout juste 10 ans », rappelle Bernard Hennebert qui se bat pour la gratuité des musées depuis que l’on a introduit les entrées payantes en 1997 afin d’élargir leur maigre financement. Aujourd’hui, une quarantaine de musées jouent effectivement le jeu de la gratuité dominicale. D’autres devraient s’ajouter à la liste, suite à l’application future du décret conditionnant les subventions et à l’effet boule de neige attendu.

« Cette semaine, est née une ASBL qui a pour objets la valorisation de la gratuité dans les musées. Et particulièrement la promotion de la gratuité des premiers dimanches du mois, avec l’organisation d’événements renforçant cette dynamique », poursuit Bernard Hennebert. L ‘association Arts et Publics mettra bien en valeur un musée différent tous les mois ; une opération qui existait déjà de manière un peu informelle : « Le mois dernier, au Grand Cursus de Liège mis en vedette par une fête pour l’occasion, nous étions 900 personnes. Quand le dimanche est payant, une moyenne de 200 visiteurs est enregistrée dans ce musée ; ce chiffre est doublé en cas de gratuité dominicale. Un travail de médiatisation peut donc faire venir un nouveau public. C’est notre objectif », ajoute Bernard Hennebert au nom de Arts et Publics.

La ministre de la culture Fadila Laanan y est favorable. Elle qui a vu son projet de décret approuvé la semaine dernière par la commission de la Culture du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Son texte instaure la gratuité d’accès le premier dimanche du mois comme condition de reconnaissance et de subventionnement des musées. Le décret entrera en vigueur le 1er janvier 2013.

« Le dimanche 6 mai, nous ferons la fête au Musée Rops à Namur. Ce musée provincial pratique depuis peu cette gratuité. Ce sera l’occasion d’accéder gratuitement à l’exposition temporaire William Degouve de Nuncques, maître du mystère, dont ce sera le dernier jour de présentation », termine l’auteur du livre Les musées aiment-ils le public ? (2011 – éditions Couleur Livres).

Côté chiffres de fréquentation, les avis divergent. On parle d’une moyenne de 20 % de visiteurs supplémentaires grâce à la gratuité du dimanche. D’autres d’un accroissement de 60 %. La vérité doit se situer entre les deux.¦

www.consoloisirs.be/dimanches/guide.htmlwww.culture.be/index.php?id=8343