Bxl: Il faut des règles pour les particuliers qui louent des appartements aux touristes

Plus de 5.000 chambres et appartements sont proposés à Bruxelles en location à des touristes sans que les propriétaires n'appliquent les règles en vigueur dans le secteur hôtelier, ce qui constitue "un problème", estime vendredi la Brussels Hotels Association (BHA), l'organisation professionnelle du secteur hôtelier bruxellois. "Il faut un cadre légal, car la loi n'est pour l'instant pas du tout claire", explique le secrétaire-général de BHA, Rodolphe Van Weyenbergh.

La "para-hôtellerie" se développe de plus en plus dans les grandes villes ces dernières années et concerne tant les petits propriétaires qui louent un ou deux appartements que des plus grosses structures qui investissent dans des immeubles entiers, explique la BHA.

"Le flou juridique entourant le réel statut de ces "para-hôtels" leur permet d'éluder la majorité des taxes étant donné qu'ils profitent de tout cadre juridique adéquat", dénonce la Brussels Hotels Association. "Pire encore: il ne se soumettent à aucune règle adaptée et spécifique en matière de sécurité, d'hygiène ou d'urbanisme", ajoute l'organisation, qui estime également que ces "para-hôtels" réduisent encore le nombre de logements dédiés à la population locale et provoquent de ce fait notamment une hausse des loyers.

L'organisation patronale estime dès lors qu'il est urgent de légiférer en la matière et attend un geste de la Région bruxelloise.