LECTURE

Une BD belge financée par les internautes

Une BD belge financée par les internautes

"Shrimp" est en vente dans les librairies depuis le 2 mars dernier. My Major Company BD

Après la chanson, My Major Company se lance dans la BD. Déjà deux albums ont pu être commercialisés grâce à cette plateforme de financement participatif. Et bonne nouvelle, l'une de ces BD est belge!

"Shrimp", c'est le nom de la première bande-dessinée belge commercialisée le 2 mars dernier grâce au financement des internautes. Cet album est l'un des deux premiers bébés de My Major Company BD, une plate-forme de financement participatif née d'une collaboration entre Dargaud, la maison d'édition spécialisée dans la BD, et My Major Company (MMC). Ce premier tome de "Shrimp", baptisé "Le grand large", a été financé à hauteur de 25.000 euros. Un budget qui a permis aux trois auteurs bruxellois (Matthieu Donck, Benjamin d'Aoust au scénario et Mathieu Burniat au dessin) de laisser libre court à leur imagination.

"Une histoire ordinaire dans un milieu complètement extraordinaire"

Et de l'imagination, il en fallait pour créer cette BD, classée dans le genre fantastique et absurde. "Shrimp" raconte l'histoire loufoque d'Albert, un cuisinier propriétaire d'un snack bruxellois, spécialisé dans les croquettes aux crevettes. Un homme comme les autres, qui un soir va trouver un billet pour une croisière à Las Palmas, le paradis des crevettes, où se rend également sa voisine chinoise, Mia, dont il est secrètement amoureux. Fort de ces deux motivations, Albert choisit donc de prendre ce bateau. Sauf que celui-ci ne va pas rester en mer comme n'importe quel bateau : il va très vite s'envoler dans l'espace... Vers une autre planète.

Découvrez ci-dessous l'interview des trois auteurs, réalisée par My Major Company BD.

Comment fonctionne My Major Company BD?

My Major Company BD est un réseau communautaire à partir duquel des internautes achètent les parts d'une oeuvre artistique de bande-dessinée. Concrètement, un internaute mise 10€ sur un projet en lequel il croit. Une fois le seuil de 25 000 € atteint, la BD pourra être lancée dans le commerce grâce à cet argent. Et bien entendu, les internautes ayant participé au financement gagnent un certain montant sur les ventes.

Lancée le 17 octobre 2011, cette plate-forme est née d'un partenariat avec les maisons d'édition Dargaud, Dupuis et Le Lombard. Le but de ce site est d'offrir un tremplin à de jeunes auteurs pour leur permettre de sortir leurs premiers albums, tout comme My Major Company Music le fait avec les jeunes chanteurs. Déjà constitué d'une communauté de plus de 200 000 membres, My Major Company BD a réussi à amasser plus de 90 000€, tous projets confondus.

Découvrez ci-dessous l'interview de Michaël Goldman, directeur de la plate-forme (interview réalisée par My Major Company).

Nos dernières videos