TENNIS DE TABLE

Vingt-troisième sacre national pour Jean-Michel Saive

Vingt-troisième sacre national pour Jean-Michel Saive

Saive s’est imposé en perdant au total deux sets lors de sa journée contre Closset et Rogiers.

imago sportfotodienst

Jean-Mi a conquis un nouveau titre de champion de Belgique en dominant en finale le jeune Namurois Émilien Vanrossomme.

Organisés pour la seconde année d’affilée à Enghien, les championnats de Belgique, qui se sont déroulés devant un millier de spectateurs, n’ont pas accouché d’une méga surprise.

Jean-Michel Saive y a en effet décroché son 23e titre national après avoir au total concédé deux manches à ses adversaires alors qu’en 2011, il avait à chaque fois réalisé le score parfait : 4 victoires et 16 sets à zéro.

« Ce titre revêt toujours la même saveur, même si avec l’âge, le défi est d’une autre nature : je sais que je suis au-dessus des autres, mais je dois tenir dans ma tête et dans mon corps, glissait le Liégeois. J’ai joué dix-huit sets en 4 ou 5 heures. »

Jean-Mi sacré, la sensation est plutôt venue de son opposant en finale. Personne n’avait réellement parié sur le jeune basse-sambrien Émilien Vanrossomme (18 ans). Junior troisième année, le pensionnaire de Saarbrucken – il joue dans la 2e équipe du club en D2 allemande – a signé deux très belles performances en disposant de son coéquipier Cédric Nuytinck puis de Lauric Jean en qui beaucoup voyaient un finaliste probable d’autant plus que Yannick Vostes, N.2 belge, avait renoncé pour blessure.

« Vanrossomme fait partie de nos jeunes talentueux, note Jean-Michel Saive. Il a notamment été quart de finaliste aux Jeux olympiques de la jeunesse. Mais pour lui, c’est seulement maintenant que tout va commencer… »

Disposant aisément du Namurois 11-4, 11-6, 11-9 et 11-4 en finale, Saive avait eu plus de fil à retordre en demi-finale face à Benjamin Rogiers. « Le marquoir a indiqué 8-4 en sa faveur dans la 4e manche, alors que je menais 2 sets à 1 », se remémorait encore le champion de Belgique.