série

À tort ou à raison : très bon bilan

À tort ou à raison : très bon bilan

La série et ses acteurs ont sur fidéliser une moyenne de 380 400 téléspectateurs et 19,3 % de parts de marché. Du jamais vu.

RTBF

La RTBF est très satisfaite de sa série « À tort ou à raison ». Une deuxième saison est déjà en cours d’écriture.

La Une diffusera ce soir le dernier épisode de sa série judiciaire belge À tort ou à raison.Une série qui a su fidéliser un public de plus en plus nombreux, en moyenne 380 400 téléspectateurs et 19, 3 % de parts de marché, jusqu’à dépasser la programmation « d’en face » et faire mieux que Top Chef. Du jamais vu.

Avec le succès de The Voice et de sa série, la RTBF a le vent en poupe et le moral gonflé à bloc en ce moment et elle ne compte pas s’arrêter là.

La saison 2 d’A tort ou à raison est déjà en cours d’écriture, huit épisodes, avec une idée de tournage vers septembre, mais la RTBF attend encore la diffusion prochaine sur France 3 pour confirmer la date de tournage. Si France 3, partenaire de coproduction venait à refuser de poursuivre pour une deuxième saison pour cause de mauvaises audiences, « nous rechercherions d’autres partenaires », confirme Arlette Zylberberg, responsable des fictions à la RTBF qui reste confiante. Un couac qui retarderait la suite, mais qui ne l’empêcherait pas.

Une autre raison d’y croire : À tort ou à raison a été présenté dans la catégorie coup de cœur (hors compétition) au festival de la création télé de Luchon qui se terminait hier.

Une vitrine supplémentaire qui donne bon espoir à la RTBF de vendre sa série au-delà des frontières belgo-françaises. « Parce que comme l’a dit Bertrand Tavernier aux Magritte, plus c’est local, plus c’est réel et plus c’est international … Et ça peut toucher tout le monde », conclut Arlette Zylberberg.¦

La Une, 20.20