article abonné offert

BRUXELLES

«Des taxes de séjour pharaoniques et des charges trop élevées» dans les hôtels bruxellois

«Des taxes de séjour pharaoniques et des charges trop élevées» dans les hôtels bruxellois

EdA - Julien RENSONNET

D’après la Brussels Hotels Association, les charges sur le travail et sur les séjours sont plus élevées en Belgique qu’ailleurs en Europe. C’est pourquoi la fédé des hôtelliers souhaite une diminution des charges. Pour créer de l’emploi et des investissements.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 83 des 496 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?